Savoir différencier boissons énergétiques et boissons énergisantes

Pour assurer leur bien-être au cours et en dehors de leurs activités sportives, beaucoup de sportifs amateurs ou professionnels boivent régulièrement des boissons énergétiques et énergisantes. Beaucoup ne savent tout de même pas différencier les deux. Il est ainsi important de leur apporter quelques éclaircissements à ce sujet.

Petite précision

Si l’on pose la question « lequel de ces deux types de boisson est le plus adapté au sport ? ». Pour un conseiller d’un site spécialisé dans la vente de compléments pour le sport, la réponse sera « la boisson énergétique ». Il s’agit en effet d’un breuvage conçu pour l’attente, l’effort et la récupération. Les boissons énergisantes, de leur côté, sont adressées à toute personne, sportive ou non, voulant se trouver à l’abri des coups de fatigue.

Que trouve-t-on dans les boissons énergétiques ?

Les vrais connaisseurs savent que les boissons énergétiques sont également désignées sous l’appellation de « boissons diététiques glucidiques de l’effort ». Elles sont surtout composées de sucres mélangés avec de l’eau et du sel minéral. Si elles se trouvent dans la catégorie de boissons de l’effort immédiat, les sucres à assimilation rapide constituent l’essentiel de sa composition. Les boissons d’endurance, de leur côté, sont notamment formées de sucres à digestion lente.

Et dans les boissons énergisantes ?

Les boissons énergisantes ont, comme on l’a déjà précisé, pour vocation, la lutte contre la fatigue. Elles sont ainsi à base d’éléments connus pour leur capacité à répondre à cet impératif. C’est le cas de la caféine, de la taurine et des extraits de plante comme le guarana et le ginseng, des composés connus également pour leur efficacité dans la stimulation de la mémoire et de la concentration. À un ou plusieurs de ces éléments s’ajoutent le sucre. La modération est de mise avec ce type de boissons pour être à l’abri de tout risque d'hypertension artérielle et de troubles de comportement.