Qu’est-ce que le traitement des DASRI ?

DASRI est l’acronyme de Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux. On comprend par là, qu’il s’agît des déchets provenant des activités médicales. Ces derniers subissent un traitement tout à fait particulier, afin de prévenir les probabilités de propagation de certaines maladies. Les détritus concernés sont de diverses natures. Il peut s’agir de déchets mous, piquants, perforants, ou semi-liquides. La prise en charge de ces rebuts passe par différentes phases : tri, conditionnement, collecte, stockage, et enfin traitement des DASRI.

En quoi consiste un DASRI ?

On entend par DASRI, les détritus générés par les activités issues de la médecine humaine et animale. A savoir, les instruments utilisés pour les soins de prévention et de traitement des pathologies. De même que ceux qui interviennent dans les activités de recherche scientifique et de production industrielle dans le domaine de la santé. 

Les déchets sont perçus comme ayant un risque infectieux dès lors qu’ils renferment des substances toxiques qui peuvent nuire à la santé de l’homme ou des animaux. Pour le traitement des DASRI, la prise en charge se fait par différentes étapes.  Celles-ci vont du tri au traitement proprement dit, en passant par l’empaquetage, le ramassage et le stockage des rebuts.

Quid des déchets et des professionnels concernés ?

Une bonne gestion des DASRI influe grandement sur la santé et le bien-être des populations. Cela permet d’éviter des risques d’infection à grande échelle. 

Pour ce qui est des déchets concernés, ils peuvent être classés en trois catégories. Il s’agît des déchets mous tels que les pansements et les compresses. Les déchets piquants, perforants ou coupants sont relatifs aux lames, aux aiguilles, aux rasoirs, aux bistouris… Enfin, on a les déchets semi liquides. Ce sont notamment les crachoirs et les poches de sang ou de tout autre liquide.

Les professionnels impliqués dans la gestion des DASRI sont les spécialistes de la santé humaine et animale (chirurgiens, sages femmes, vétérinaires…). Mais également, les tatoueurs ou encore les pompes funèbres.

Comment se fait le traitement des DASRI ?

Les DASRI sont stockés et transportés dans des emballages spécifiques. Ensuite, ils sont détruits conformément aux normes édictées. Cette élimination peut se faire par incinération ou par banalisation.

L’incinération est effectuée dans des fours destinés à un tel usage. La température est d’au moins 850 degrés. Pour ce qui est de la banalisation, il s’agît d’annihiler le risque infectieux que présentent ces rebuts. Ensuite, ont les achemine vers le même circuit que les ordures ménagères traditionnelles.