Bateau d’occasion : ce qu’il faut vérifier avant d’acheter

Vous aimez alors partagez

Les bateaux d’occasion séduisent surtout pour leurs prix réduits. Mais avant de procéder à un achat, il y a plusieurs éléments à vérifier dans un bateau de plaisance d’occasion. C’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

Choisir un modèle adapté à vos besoins

Qu’il s’agisse d’un bateau neuf ou d’occasion, il faut avant tout choisir un bateau adapté à vos besoins. Si vous avez déjà commencé à chercher ou que vous avez quelques connaissances en ce domaine, vous savez sans doute qu’il existe plusieurs types de bateaux de plaisance. Ils ont différentes dimensions et capacités d’accueil, plus ou moins équipées, basiques, luxueux ou spécifiques, et destinés à différents usages.

Vous devez choisir un bateau de plaisance convenable à vos conditions d’usage (fréquence de navigation, utilisation saisonnière ou habitat, seul ou en famille, etc.). Et vous devez aussi choisir un bateau adapté au programme de navigation désiré, soit une navigation côtière ou hauturière, en mer douce ou dans les eaux intérieures. Si vous allez pratiquer des sports nautiques ou pêcher, vous devez prendre cela en compte.

On vous propose de consulter le site Beacher pour découvrir la gamme de bateaux que propose ce fabricant expérimenté. En plus des trois modèles qu’il a créés, il vous propose aussi des bateaux d’occasion qui ont été contrôlés et certifiés par ses experts.

Les vérifications nécessaires pour un bateau d’occasion

La première partie serait la finition extérieure, et donc la coque du bateau. Vous devez vérifier s’il y a des dommages sur la coque telles que des lésions, des déformations, des bulles d’osmose ou des craquelures.

On note ici que la présence de dommages ne veut pas forcément dire que le bateau est en mauvais état. Cela veut simplement dire que des réparations seront nécessaires. Vous jugerez ensuite (si vous devez acheter ou non) en fonction du prix du bateau et des dépenses pour la réparation, sans oublier les autres critères. Une astuce consiste à frapper le tableau arrière et la coque en différents endroits avec un marteau. Si le son semble vide, c’est qu’il y a un problème de délaminage.

Vous devez ensuite examiner le compartiment du moteur. Une forte odeur d’essence ou d’huile dans la cale indique que le moteur est peut-être défectueux ou qu’il n’a pas été bien entretenu. L’odeur de pourriture est également mauvais signe. L’astuce de tout à l’heure marche aussi ici. N’hésitez donc pas à frapper là où le moteur est appuyé pour vérifier si le son est vide, ce qui serait mauvais signe. Enfin, n’oubliez pas de marcher sur tout le plancher pour vérifier s’il est en bon état ou au contraire mou, craquant, trop humide ou pourri.

Faut-il passer par une expertise professionnelle ?

Acheter un bateau d’occasion s’avère assez truqué, notamment par rapport à l’achat d’un bateau neuf. En effet, il serait difficile de déterminer si le bateau est vraiment en bon état et s’il a reçu l’entretien technique nécessaire.

De ce fait, faire appel à une expertise professionnelle est vivement recommandé, surtout si vous n’avez pas de connaissances dans le domaine maritime. D’ailleurs, la plupart des compagnies d’assurances exigent une expertise avant d’accorder une assurance sur un bateau d’occasion. Ce qui est tout à fait compréhensible, puisqu’il n’est pas rare qu’un bateau d’occasion présente des défauts cachés qui n’apparaîtront que plus tard ou qui auront des répercussions dans le futur.

Les personnes qui ont acheté des bateaux plusieurs fois vous diront aussi d’accorder une grande importance à la première impression. Cela ne veut pas dire que vous devez acheter le premier bateau qui vous a plu. Surtout pas !


Vous aimez alors partagez